Comment utiliser les huiles essentielles sur notre peau ?

Le monde des huiles essentielles est vaste et parfois alambiqué (c’est le cas de le dire !). Entre les différentes recommandations et les synergies proposées par chacun, il est difficile de savoir comment adapter la formule à soi et ses propres particularités. 

Et puis, comme chacun est différent, avec ses préférences et ses besoins, je trouve qu’il est important de connaître les différentes alternatives pour trouver celle qui nous correspond !

Notamment pendant la grossesse et l’allaitement, qui sont des périodes particulièrement sensibles du fait que nous portons un petit être dans notre ventre ou nous l’allaitons. Etant donné la puissance des huiles essentielles, il est nécessaire de prendre des précautions pour ne pas affecter les organes en construction de notre tout petit, tout en pouvant profiter des bienfaits des huiles essentielles. 

J’avais envie d’écrire cet article pour toi qui recherche où appliquer les huiles essentielles en fonction de tes besoins mais aussi pour moi pour éclaircir la jungle des propositions et mettre à plat mes multiples recherches sur le sujet.

Cet article sera en deux parties : la première concentrée sur la voie cutanée car il y a déjà largement de quoi dire, et un second article sur les voies olfactives et orales.

Comment utiliser les huiles essentielles sur notre peau ?

Précautions d'emploi

Les précautions d’emploi ne sont pas destinées à faire fuir mais plutôt à poser un cadre sécurisé dans lequel utiliser les huiles essentielles sereinement. Les huiles essentielles sont un condensé puissant extrait des plantes et ne sont pas à utiliser à la légère, elles sont de vraies merveilles pour accompagner des maux physiques et psychiques mais elles doivent leur efficacité à leur concentration et peuvent comporter des risques si elles sont mal utilisées.

La première règle à garder en tête est de toujours diluer les huiles essentielles dans une huile végétale. Surtout pendant la grossesse, l’allaitement et chez les bout’chou. Les rares cas d’utilisation pure sont détaillés plus bas. 

Certaines huiles essentielles sont dermocaustiques, c’est à dire qu’elles ont un potentiel irritant, elle peuvent créer des brûlures et qu’elles doivent être utilisées systématiquement diluées par la voie cutanée. 

D’autres sont photosensibilisantes, elles ne doivent pas être utilisées avant une exposition au soleil et même jusqu’à 8 heures avant l’exposition. Ce serait dommage de se retrouver mouchetée pour quelques gouttes d’huile essentielle...

Types d'application

Il existe plusieurs manières de les utiliser par voie cutanée et elles méritent d’être connues tant chacune à ses avantages et ses inconvénients !

Bain

Le bain aromatique est utilisé pour se détendre, s’apaiser, en cas de contractures musculaires ou d’affections de la voie ORL

Les huiles essentielles sont toujours à diluer dans de l’huile végétale, du lait ou un dispersant sinon on risque des irritations cutanées. En effet, l’huile essentielle est liposoluble, c’est à dire qu’elle ne se mélange pas à l’eau. Les gouttes d’huile essentielles restent à la surface de l’eau, directement en contact avec la peau…

Massage

Pour un massage aromatique, on diluera des huiles essentielles dans une huile végétale adaptée au type de massage que l’on souhaite faire.

Par exemple, en cas de massage bien-être, sensuel ou apaisant, on choisira une huile plutôt sèche comme celle de sésame ou de noisette.

En cas de massage pour une contracture ou des courbatures, on se tournera plutôt vers un macérât huileux de calendula.

Pour un massage destiné à relancer la circulation veineuse (cellulite et jambes lourdes par exemple), l’huile végétale de macadamia sera une véritable alliée.

Il est intéressant de savoir que d’après certaines études, les huiles essentielles se retrouvent dans le sang quelques minutes après le massage, 45 min après elles sont dans les urines et 1h après dans l’air que l’on expire.

Compresses

Le système des compresses est vraiment l’une de mes découvertes de la formation de conseillère en aromathérapie. J’ai eu un véritable coup de coeur pour cette façon d’utiliser les huiles essentielles car je la trouve particulièrement efficace et aussi parce qu’elle oblige à s’arrêter le temps de l’application et que c’est une façon d’arrêter le tourbillon de la journée pour prendre soin de soi.

Il y a deux types de compresses : les chaudes et les froides.

Les compresses chaudes sont plutôt destinées aux contractures musculaires, aux névralgies, aux douleurs de règles

Cela consiste à prendre une compresse ou une lingette, un gant fin, à faire couler de l’eau chaude dessus, puis à ajouter 3 ou 4 gouttes d’huile essentielle adaptée, essorer la compresse et l’appliquer sur la zone enflammée, avec une bouillotte de graines chauffée par dessus. 

Les compresses froides sont elles plutôt destinées aux brûlures, piqûres d’insecte, problèmes dermatologiques, douleurs intenses et inflammatoires.

C’est le même principe que la compresse chaude, mais avec de l’eau froide et sans bouillotte. 

La compresse est à garder le temps qu’on estime nécessaire, une dizaine de minutes est déjà bien efficace.

Dilué

Évidemment dans toutes les solutions présentées au-dessus, les huiles essentielles sont diluées sous une forme ou une autre. On utilisera les huiles essentielles diluées dans une huile végétale également pour ces différentes raisons: les maux de tête, les pathologies de la sphère ORL, les troubles digestifs, le stress, l’anxiété et les problèmes dermatologiques.

Attention: on n’applique JAMAIS d’huile essentielle pure ou diluée sur les muqueuses : yeux, nez, bouche.

Pure très localisé

Les utilisations pures doivent rester exceptionnelles et sur des durées courtes (3 à 5 jours maximum), on n’utilise des huiles essentielles pures que lorsqu’on a besoin d’une action très localisée comme un bouton d’acné, une plaie, une brûlure ou un aphte. 

On veillera également à bien vérifier auprès d’une source sûre que l’huile essentielle en question peut-être utilisée pure, pour éviter toute lésion cutanée et qu’elle est adaptée si on est enceinte ou allaitante.

Sinon, c’est uniquement sur conseil d’une médecin ou d’un spécialiste en aromathérapie.

Où appliquer sur le corps en fonction de ses besoins ?

J’espère qu’à cet endroit de la lecture, je ne t’ai pas complètement assommée avec toutes les recommandations car ce chapitre là, c’est une douce représentation de la magie de la nature. J’avais envie de te dire précisément, en fonction du but recherché, où tu peux appliquer les huiles essentielles sur ton corps.

On va aller du haut de la tête vers la plante des pieds.

Tempes et front : maux de tête

Front et au niveau des sinus: rhinite, sinusite

Autour des oreilles: otites

Gorge, cou: maux de gorge, angine, pharyngite, trachéite

Nuque: maux de tête, maux des transports

Haut du dos: sphère ORL

Le long de la colonne vertébrale: stress & anxiété, insomnie

Thorax: infections ORL diverses

Plexus solaire: stress & anxiété, immunité, insomnie

Intérieur des poignets: stress & anxiété, insomnie, sphère ORL

Ventre, autour du nombril dans le sens des aiguilles d’une montre: troubles digestifs

→ MAIS on évitera cette zone pendant la grossesse, on privilégiera plutôt des tisanes ou des hydrolats. 

Bas-ventre: infections gynécologiques

→ Idem, cette zone est à éviter pendant la grossesse, on privilégiera plutôt des tisanes ou des hydrolats.

Bas du dos: stress & anxiété, fatigue

Jambes: cellulite, jambes lourdes, courbatures

Plante des pieds: Immunité, stress & anxiété, insomnie

Tu as maintenant toutes les clés pour savoir où appliquer les huiles essentielles sur ton corps en fonction de tes besoins !

Pour ma part, je trouve que chaque façon de l’utiliser à son charme et son utilité. Et toi comment préfères-tu les utiliser ? N’hésite pas à partager en commentaire pour que tout le monde puisse en profiter !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Présentation Auteur Blog
© 2020 Lola Sigogneau - Développé avec  ❤ - Politique de confidentialité - Mentions légales